Crédit photo : Nicholas LENARDON/REA

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l'Industrie, est cette semaine l’invitée de l’Institut de l’Entreprise. Parce qu’elle considère que l’industrie est la « colonne vertébrale de notre économie », Agnès Pannier-Runacher réitère la volonté du Gouvernement de mener la « reconquête industrielle ». Aussi, la ministre appelle les entrepreneurs du secteur de l’industrie à se saisir des dispositifs du plan de relance pour construire la France de 2030.

L'industrie face à la crise

Selon Agnès Pannier-Runacher, « ne pas prendre en compte le coût de l’innovation, c’est la détruire ». C’est pourquoi la ministre en charge de l’Industrie explique que des mesures administratives et financières ont été prises pour pallier le déficit d’investissement dont souffrait le secteur pharmaceutique français, en matière de R&D comme d’industrialisation. Par ailleurs, elle explique en quoi, après avoir relevé le défi de la recherche, la production des vaccins anti-Covid-19 représente un véritable défi industriel.

L'industrie demain

Pour la ministre en charge de l’Industrie, la reconquête industrielle et la relance verte sont indéfectiblement liées. Agnès Pannier-Runacher affirme en effet que c’est en réinvestissant dans le champ industriel et l’innovation que nous pourrons inventer les technologies et produits bas carbone et durables de demain. Et de conclure : « L’industrie c’est 20% des émissions carbone françaises, mais c’est 100% des solutions ! »

Vous voulez recevoir la Quotidienne des Entreprises En Action ? Cliquez sur l'icône représentant une enveloppe sur notre site !

Vous voulez proposer le témoignage de votre entreprise ? Écrivez-nous ICI