Pourdebon, place de marché qui fédère des petits producteurs alimentaires, s’est engagé pour accompagner ces derniers, confrontés à la disparition de leur réseaux traditionnels (restaurants, magasins, etc.) d’un côté, et submergés d’un autre par commandes en ligne, qui en temps normal, ne représentent que 5 à 15% de leur chiffre d’affaires. En effet, Pourdebon, a connu une croissance exponentielle de son activité depuis l’annonce du confinement, ses ventes ayant augmenté de 1000%. Co-détenu par Webedia et Chronopost, Pourdebon a pu compter sur la puissance logistique de ce dernier pour faire face à cette croissance et a dû adapter sa chaîne logistique : les démarches de contrôle ont été renforcées, la collecte et la livraison sans contact ont été généralisées et, dans la mesure du possible, les livreurs ont été équipés en masques et gants et l’entreprise a demandé aux producteurs, en qui elle a « toute confiance », de s’équiper de même. Pourdebon a pu également bénéficier de la mobilité interne au sein de Webedia, en faisant appel aux équipes d’Easyvoyage, confronté à une chute de son activité. Après la crise, l’entreprise espère conserver une partie de sa nouvelle clientèle, notamment des personnes confrontées à des problèmes de mobilité et qui seront sûrement plus frileuses pour sortir.

Enquête réalisée auprès de Nicolas Machard, Directeur Général de Pourdebon

 

Une chaîne logistique adaptée, qui permet de répondre à une croissance exponentielle de l’activité depuis les débuts du confinement

Place de marché qui fédère des petits producteurs alimentaires, Pourdebon (détenu majoritairement par Webedia et Chronopost) a vu son activité croître à un rythme exponentiel depuis le début des mesures de confinement en France : « Dès l’annonce du Président de la République, les compteurs se sont emballés : nous avons connu une progression des ventes de +400% après sa première allocution le 12 mars, puis +1000% à l’annonce du confinement ». L’entreprise a, à ce rythme, lors des 35 premiers jours du confinement en France, atteint son volume d’affaires de 2019.

Elle a pu compter sur la puissance logistique de Chronopost, dont la centaine d’agences en France assure à la fois la collecte et la distribution des colis. « Les dirigeants de Chronopost Food ont renforcé leurs équipes. Nous avons eu beaucoup de chance d’être adossés à eux. Un système de vases communicants a permis aux postiers traditionnels, dont l’activité connaît une baisse importante, de venir en renfort de l’activité Food ». L’entreprise peut ainsi se reposer, pour la partie logistique (« segment où le bât pourrait blesser ») sur les mesures d’hygiène appliquées par les équipes de Chronofresh, dont les livraisons sont certifiées norme ISO 22 000 (qui assure une chaîne logistique respectueuse de l’hygiène de la chaîne alimentaire). Les démarches de contrôle ont été renforcées, tout comme l’équipement des livreurs (quand cela était possible) en masques et gants. « Nos clients sont rassurés par le circuit court : la dernière personne à avoir touché les produits est le producteur ». Producteurs en lesquels l’entreprise affirme avoir toute confiance : « on leur a demandé de s’équiper de gants, masques, mais c’était une évidence. Ils partagent des vidéos, que nous diffusons régulièrement, dans lesquelles ils montrent la manière dont ils se sont adaptés à la crise ».

La collecte et la livraison sans contact ont par ailleurs été généralisées, avec les contraintes que cela implique en matière de service client : « sans remise contre signature on perd la traçabilité liée à l'accusé réception du colis par le client, la confiance est alors de mise ! »

 

Un accompagnement étroit des petits producteurs dans la réorganisation de leur activité, qui a nécessité une réorganisation des équipes

Le surcroît exponentiel de l’activité a surpris les clients producteurs « Nous avons accompagné les producteurs, confrontés à la disparition de leur activité classique avec la fermeture des magasins, des marchés et des restaurants, dont ils dépendent beaucoup. Du jour au lendemain, leur réseau traditionnel a été fermé et il se sont parallèlement retrouvés submergés de commandes en ligne qui, en temps normal, ne représentent que 5 à 15% de leur chiffre d’affaires ». Afin de limiter leur perte de chiffre d’affaires et des licenciements, ces producteurs ont dû se structurer rapidement pour gérer l’afflux de commandes en ligne, à travers notamment l’anticipation des commandes de cartons, la formation de la main d’œuvre pour préparer les commandes individuelles (« ce qui ne représente pas la même logistique que la livraison aux restaurateurs ou les marchés »). Des développements, initialement prévus par l’entreprise pour l’année prochaine, ont également été accélérés pour permettre aux producteurs d’être plus autonomes sur leurs commandes.

L’entreprise a pu également bénéficier de la mobilité interne au sein de Webedia, en faisant appel aux équipes d’Easyvoyage, comparateur de voyages en ligne confronté à une chute de son activité. « Nous avons sollicité ces équipes pour venir en renfort de notre service client et avons reçu une dizaine de candidatures, profils qu’on a embauchés en temps partiel et formés à nos outils en ligne : en moins de trois jours, nous disposions d’une équipe pleinement mobilisée, à 60% dédiée au service client ».

Un accompagnement renforcé apprécié par les producteurs concernés : « Nous avons tous les jours des mots de nos producteurs qui nous remercient d’avoir pu être présents à ce moment-là. Nous avons sauvé leur activité et leur emploi, et des consommateurs nous découvrent : tous les voyants sont au vert ».

 

Maintenir un haut niveau d’activité et réorganiser le travail : une réflexion engagée sur la sortie de crise

L’entreprise entend conserver une partie de sa nouvelle clientèle à la sortie des mesures de confinement : « Nous avons une cible silver economy, soit des personnes confrontées à des problèmes de mobilité et qui seront sûrement plus frileuses pour sortir : nous comptons sur une période de latence qui devrait nous permettre de maintenir une forte activité, malgré un ralentissement inévitable par rapport à la période actuelle ».

Comme la majorité des entreprises, Webedia (dont les bureaux accueillent les équipes de Pourdebon) a placé l’ensemble de ses salariés en télétravail. Une nouvelle organisation du travail aisément mise en place au sein de l’équipe de Nicolas Machard : « Le télétravail était déjà instauré dans l’équipe. Je crois beaucoup à ses vertus : il permet de s’organiser personnellement, familialement et de se concentrer dans son travail. C’est important de se faire confiance ». L’équipe a pour ce faire recours a différents outils collaboratifs, « notamment Freshdesk et Hangouts ».

Une équipe qui se réjouit d’un retour dans les bureaux à partir du 11 mai : « Nous sommes contents de nous retrouver bientôt dans nos bureaux, de se revoir, cela va apporter un nouveau souffle. D’autant que nous n’avons toujours pas rencontré les stagiaires que nous avions embauchés et qui ont commencé leur travail à distance ! ». Sans précision à ce stade sur les modalités de ce retour, qui dépendront des instructions que donnera le Gouvernement, les dirigeants de l’entreprise réfléchissent à la nécessaire réorganisation des postes de travail : « Nous sommes organisés en grands open-space. Si on s’inspire de la Chine, il est probable que nous recourions à une reprise du travail par équipe, à 50-50 une semaine sur deux. Nos équipes travaillant déjà en binôme, nous pourrons facilement dédoublonner, au moins pour passer le mois de mai ».

 

Une aide précieuse des médias

L’équipe se félicite d’avoir pu démontrer l’intérêt de son modèle fondé sur le « direct producteur ». Elle reconnaît le rôle-clef des médias dans ce regain d’intérêt pour les circuits courts : « les médias de masse ont invité les gens à rester chez eux, en évangélisant le direct producteur. Ils nous ont beaucoup aidés en se saisissant ainsi du sujet, nous avons pu bénéficier d’une audience captive très rapidement ».

 

Nicolas Machard, Directeur Général de Pourdebon

Vous voulez recevoir la Quotidienne des Entreprises En Action ? Cliquez sur l'icône représentant une enveloppe sur notre site !

Vous voulez proposer le témoignage de votre entreprise ? Écrivez-nous ICI