Vous êtes ici

Economies budgétaires : attention aux chiffres magiques

29 Septembre 2016
Imprimer

Retrouvez la tribune de François Escalle, expert associé de l’Institut de l’entreprise, publiée le 21/09/2016

Plusieurs candidats à l’élection présidentielle proposent une économie sur la dépense publique de l’ordre de 100 milliards d’euros à l’horizon de 2021. Ce chiffre pourrait être aussi illusoire que celui de 50 milliards d’euros avancé par l’actuel Président. Cette économie correspondra à l’écart entre la dépense qui sera comptabilisée en 2021 et celle qui serait comptabilisée si aucune mesure d’économie n’était prise, mais quelle est cette dépense de référence (sans économie) ?

La dépense de 2016 ? La dépense de 2016 augmentée de l’inflation ? La dépense de 2016 augmentée de la croissance du PIB de 2016 à 2021, ce qui revient à comparer les ratios dépense/PIB de ces deux années ? La dépense de 2016 augmentée de la croissance potentielle du PIB ? La dépense de 2016 augmentée de son évolution tendancielle de 2016 à 2021 (référence utilisée par Bercy) ? Si cette dernière option est choisie, comment est mesurée cette évolution tendancielle ?

Lire la tribune dans l'Opinion >