Vous êtes ici

Conseil National de l'éducation économie (CNEE)

A l’occasion de la création du conseil national économie entreprise (CNEE) le 18 octobre dernier, Jean-Marc Ayrault insistait sur « l'importance du dialogue entre monde économique et monde éducatif ». Présidé par un chef d'entreprise, ce conseil est notamment chargé d'œuvrer à une meilleure "articulation entre le système éducatif et les besoins du monde économique". 

Cette nécessité répond à une réalité : la France compte 150 000 décrocheurs annuels,  1,9 millions de jeunes entre 15 et 29 ans désœuvrés (les fameux "NEET" qui ne sont ni en emploi, ni à l'école, ni en formation) et un chômage chez les jeunes de moins de 25 ans deux fois plus élevé qu'en Allemagne. Pourtant, 600 000 emplois restent vacants faute de candidats disposant des qualifications adéquates pour les occuper.

Cette situation n'est pas nouvelle et procède de nombreux facteurs, dont la déconnexion entre le monde de l'enseignement et le monde du travail n'est pas le moindre. Nombreux sont ceux qui, dans le monde économique ou éducatif, s'emploient à combler ce fossé qui comporte des enjeux significatifs en termes d’orientation et d’insertion des jeunes.

Depuis plus d'une décennie, l'Institut de l'entreprise favorise des échanges directs et réguliers entre ces deux mondes au travers du Programme Enseignants-Entreprises à destination des professeurs de SES. 

Xavier Huillard, Président de l'Institut de l'entreprise et PDG de Vinci est membre du CNEE.