Retour

Par Désirée de Lamarzelle - Forbes, 8 avril 2019

 

L’intrapreneuriat ne doit pas nourrir la mythologie du « super héros », celui d’un employé providentiel qui, « porté par une idée novatrice et une énergie suffisante pour se jouer des inerties de l’organisation classique », permettra à l’entreprise d’« accompagner et de financer l’éclosion de leur ‘’start-up interne’’ pour bénéficier d’un relais business salutaire ». Pour combler le fossé qui se creuse parfois entre l’attente et la réalité du projet, du côté de l’entreprise comme celui de l’intrapreneur, l’étude de l’Institut de l’Entreprise en partenariat avec l’École polytechnique publie son “carnet de bord” des bonnes pratiques pour mener à bien cette aventure collective.

Lire la suite

Retour