L'invité spécial de #EntreprisesEnAction la newsletter hebdomadaire de l'Institut de l'Entreprise

Blaise Desbordes partage ses réflexions prospectives sur le commerce, du point de vue très spécifique d’une ONG, et son espoir que cette crise fera naître une économie plus résiliente.

Lancé dès 1988, le mouvement Fairtrade/Max Havelaar a mis au point un modèle de commerce équitable labellisé sur la base de cahiers des charges rigoureux. Le mouvement, qui regroupe des ONG et des représentants de producteurs, est implanté dans plusieurs dizaines de pays de consommation comme de production. Le commerce équitable Fairtrade/Max Havelaar bénéficie aujourd’hui à plus de 1,71 million de producteurs et travailleurs.

Parole de Dirigeant

Pour le Directeur Général de Max Havelaar France, cette crise liée au Covid-19 a révélé que la tendance « délétère » de la production à ultra bas prix, aux externalités négatives massives pour la planète comme pour l’humain, peut in fine ne faire que des perdants. Blaise Desbordes espère que cette crise pourra nous amener collectivement à miser sur le commerce de demain, un commerce éclairé qui s’appuie sur des chaînes d’approvisionnement et des produits résilients.  

Demain nous allons...

Blaise Desbordes nous explique en quoi la crise sanitaire a constitué un accélérateur pour faire prendre conscience aux consommateurs de l’interdépendance de tous les acteurs d’une chaîne longue, de la production à la consommation – une cause que le mouvement Fairtrade/Max Havelaar défend depuis plusieurs années. Parce que durant cette période les producteurs comme les enjeux de production et de logistique ont été plus visibles et plus incarnés, cette tendance à rechercher du sens et des valeurs dans sa consommation devrait selon lui se renforcer.

Point de focale...

C’est l’ouvrage d’Olivier Maurel, « Oui, la nature humaine est bonne ! », que Blaise Desbordes a choisi de présenter. Ce livre permet, selon lui, de changer de regard, sur l’éducation comme sur la société et les moyens collectifs qui peuvent être mis en place pour pacifier les relations entre les êtres humains.  

Blaise Desbordes, Directeur Général de Max Havelaar France

Formé à Sciences Po Paris et ancien auditeur des Instituts des Hautes Études de l'Entreprise et des Hautes Études de l’Aménagement du Territoire, a mené sa carrière en majeure partie dans les domaines de la stratégie développement durable des entreprises, la RSE et la finance à impact-ISR (Directeur DD de la Caisse des Dépôts), les administrations publiques (conseiller en cabinet à l’Environnement et au Développement) et dans l'économie sociale et solidaire.

Il a en particulier mené de nombreux projets ayant trait au reporting RSE des entreprises (décret 2002) à la ville et aux infrastructures durables (plan Éco-Quartiers, création de l’Institut de la Ville Durable…), et co-construit des dispositifs d’appui financier liés (Eco-prêts de la CDC, fonds Ginko etc.), et contribué, comme conseiller, aux équipes de négociations françaises dans plusieurs conférences internationales, dont RIO+20 et la COP 21 à Paris. Il est Directeur Général de l’ONG Max Havelaar France depuis 2017.

Vous voulez recevoir la Quotidienne des Entreprises En Action ? Cliquez sur l'icône représentant une enveloppe sur notre site !

Vous voulez proposer le témoignage de votre entreprise ? Écrivez-nous ICI