Vous êtes ici

Intermittents du spectacle : un modèle d’assurance

Article paru dans Sociétal
24 Février 2016
Imprimer

Le régime d’assurance chômage des intermittents du spectacle est aussi âprement défendu que contesté. Ce régime spécial d’assurance chômage protège bien ses bénéficiaires et profite à leurs employeurs, mais les gains qu’il procure du point de vue de la production culturelle et du bien-être global ne sont pas évidents, en tout état de cause loin d’être proportionnés aux moyens financiers engagés. Il est utile d’inscrire ce débat dans le cadre plus large de l’économie de la culture, des industries du spectacle et des aides publiques qui leur sont destinées. L’efficacité de l’assurance chômage peut être améliorée, sans sacrifier les spécificités de certaines professions, en particulier les métiers artistiques.