Vous êtes ici

En France, même les anges sont conventionnés!

01 Décembre 2016
Imprimer

Découvrez la tribune de Michel Taly, expert associé de l'Institut, dans l'Opinion

"S'il n'est pas membre du conseil d'administration ou de surveillance, l'investisseur devra passer une convention de prestation de services gratuits, pour formaliser ce que font naturellement  les "anges""

Lire l'article >