Vous êtes ici

Service public « 2.0 »

En lançant sa série de publications « Sphère publique - sphère privée : -nouveaux enjeux, nouveaux modèles », l’Institut de l’entreprise explore les nouveaux types de collaboration entre l’État, les entreprises et les citoyens. Face à un système administratif à bout de souffle et des dépenses publiques sous contraintes, la première note, « Service public 2.0 », propose un modèle alternatif, fondé sur le partage des rôles entre l’usager et l’administration dans la production du service public. Dans ce modèle, le citoyen n’est plus le simple consommateur du service, mais son co-producteur, devenant par la même occasion co-responsable de l’intérêt général.

L’administration est davantage conçue comme une « plateforme » qui rend possible les initiatives individuelles et collectives. S’appuyant sur des expériences concrètes menées en France et à l’étranger, ainsi que sur les possibilités ouvertes par les nouvelles technologies, Elisabeth Lulin montre comment ce qui relevait autrefois de l’utopie participative est aujourd’hui devenu une stratégie de réinvention du service public dans de nombreux pays et de nombreux secteurs de l’action publique. Elle explore les conditions nécessaires à l’avènement d’un tel modèle en France : cartographie des besoins et opportunités d’implication des usagers, organisation de l’administration « as a platform » , création de mécanismes de confiance et d’incitation. Enfin elle esquisse quelques pistes pour faciliter l’amorçage d’un mouvement en ce sens : faire la pédagogie des pratiques participatives auprès des citoyens et de l’administration, standardiser les outils informatiques permettant la coopération, définir un cadre juridique adéquat, et enfin disséminer les « bonnes pratiques ».

 

3 questions à Elisabeth Lulin, by institutdelentreprise