Vous êtes ici

Réformer vraiment la formation professionnelle

Septembre, 2013
Imprimer

Présentée comme une obligation nationale par le code du travail, la formation professionnelle est un levier essentiel pour renforcer la compétitivité de notre pays et favoriser la mobilité des travailleurs.

Malheureusement, le système français souffre de défauts qui l’empêchent de jouer un tel rôle.

Dans cette note, Gilbert Cette et Jacques Barthélémy affirment qu’une réforme efficace de la formation professionnelle n’aura pas lieu sans une réforme profonde du financement des organisations syndicales (patronales et salariées) qui en dépendent fortement aujourd’hui.

Ils mettent également en avant l’indispensable « décomplexification » du système de formation professionnelle qui le rend difficile d’accès, en particulier pour les moins qualifiés qui en auraient le plus besoin.

Au travers de ces deux recommandations, les auteurs appellent en réalité à une connexion plus directe entre les moyens et la finalité de la formation professionnelle, à savoir l’employabilité des salariés à long terme.

 

3 questions à Gilbert Cette, by institutdelentreprise