Vous êtes ici

Les MOOCs : révolution ou désillusion ?

Le savoir à l’heure du numérique

Parmi les défis auxquels l’université doit ou devra faire face dans les prochaines années figure incontestablement l’impact de la technologie sur les structures universitaires et le contenu des cours dispensés. En particulier, les  MOOCS – massive open online courses – ces cours en lignes « massifs » et « ouverts », provoquent de multiples interrogations. Reste à savoir s’ils représentent véritablement la révolution annoncée.

L’Institut de l’entreprise publie aujourd’hui un rapport sur le sujet signé par Lucien Rapp,expert associé à l’Institut de l’entreprise et professeur à la Faculté de droit de l’Université de Toulouse-Capitole : Les MOOCs : révolution ou désillusion ? Le savoir à l’heure du numérique.

Son travail rassemble un grand nombre de données actuellement disponibles sur ces nouveaux outils et analyse les effets de ces derniers selon une quadruple perspective : celle du monde académique et celle du monde politique, de la société civile et des entreprises. Ni réquisitoire ni plaidoyer, il s’agit avant toute chose de l’état des lieux d’un phénomène naissant en Europe et du débat qu’il suscite outre-Atlantique.

L’auteur, enfin, passe au crible un certain nombre de mythes liés à l’émergence des MOOCs.

L’Institut de l’entreprise souhaite, par ce rapport, inviter chacun des acteurs concernés tant au niveau national qu’à l’échelle européenne à prendre acte du changement de perspective qu’ouvrent les MOOCs et à en tirer toutes les conséquences.

>> Lire le compte-rendu de notre conférence-débat : "La révolution des Moocs : quand l'entreprise devient productrice de savoir "