Vous êtes ici

L’IHEE à Bruxelles : « Quels enjeux pour quelle Europe ? »

24 Octobre 2016

En pleine crise des migrants, après la crise de l’Euro et la crise grecque, l’Europe est aujourd’hui profondément ébranlée par le Brexit.

C’est dans ce contexte mouvementé et peu lisible qui laisse de plus en plus de place aux discours eurosceptiques, que la 17e Session annuelle de l’IHEE s’est rendue à Bruxelles en voyage d’étude.

Que reste-t-il du grand projet européen des pères fondateurs ? Quel avenir pour l’Union européenne à l’heure de la mondialisation et de la résurgence des nationalismes ? Sans prétendre à l’exhaustivité, ce séminaire avait pour objectif d’éclairer ces questions fondamentales. Il s'agissait d'abord de mieux comprendre le fonctionnement des institutions européennes, avec une rencontre privilégiée avec deux de ses institutions clés :

Tout d'abord, le Parlement européen, dont la délégation a pu visiter l'hémicycle, suivi d'une rencontre et d'un déjeuner avec l’eurodéputée Constance Le Grip (Groupe PPE), qui a partagé avec le groupe ses convictions fortes d'Européenne engagée et les grands enjeux de la mandature actuelle.

Ensuite, la Commission au travers des politiques de concurrence, une des compétences les plus abouties de l'Union. Une table ronde a permis de confronter les points de vue et les méthodes de travail de la Commission (DG de la Concurrence, ou DG Comp) et de ses interlocuteurs : Directeur Europe d'une grande entreprise, avocat d'affaire spécialiste de la concurrence, représentant des industriels de l'électronique américains...

La journée s'est conclue par une présentation par Charles de Marcilly, responsable du bureau de Bruxelles de la Fondation Robert Schuman, des grandes problématiques de l'Europe et des choix proprement politiques qui l'attendent.

Après ce 1er voyage d’études européen, organisé avec Sandra Penning, déléguée générale des CCI Paris Ile-de-France à Bruxelles, les auditeurs de l’IHEE se retrouveront fin novembre à Tokyo, pour l'exploration du modèle japonais.

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.